En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Actualités

Affichage de 44 articles sur 338
  • Ouverture du superbike pour le Junior Team

    Catégories :  Article de presse, Formations
    Par admin lemans-sud, publié le mardi 4 avril 2017 22:41 - Mis à jour le mardi 4 avril 2017 22:41
  • 60 ans après, ils visitent la section auto (Maine Libre 24 mars 2017)

    Catégories :  Article de presse, Formations
    Par admin lemans-sud, publié le dimanche 26 mars 2017 15:12 - Mis à jour le dimanche 26 mars 2017 15:12
    Les anciens ont découvert l'atelier de mécanique auto du lycée
  • Les élèves de TCOM 1 informent sur les poursuites post-bac à la radio

    Catégories :  Article de presse, Formations
    Par admin lemans-sud, publié le samedi 25 février 2017 14:49 - Mis à jour le jeudi 23 mars 2017 22:23
    Les élèves de TCOM1 en interview dans le studio radio du Lycée.
  • Décorée, Andrée Dupont-Thiersault les a inspirés

    Catégories :  Actions culturelles, Article de presse, Formations
    Par admin lemans-sud, publié le mercredi 18 janvier 2017 12:17 - Mis à jour le mercredi 18 janvier 2017 12:17

    Article issu de l'édition de Grand-Mans du mardi 17 janvier 2017


    Andrée Dupont-Thiersault, résistante-déportée sarthoise a été décorée vendredi de la cravate de Commandeur de la Légion d’honneur. Son histoire sert de support à six élèves du lycée Sud.

    « La négation de l’homme dans l’univers concentrationnaire nazi » : tel est le thème du Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD), cette année. Y participer permet de se pencher un peu plus sur l’histoire de la 2nde Guerre Mondiale. C’est le cas pour Chloé, Victor, Marion, Lucie et Yohan, en terminale littéraire au lycée Sud.

    Vendredi 13 janvier, la remise de l’insigne de Commandeur de la Légion d’honneur à Andrée Dupont-Thiersault, figure de la Résistance dans le Nord-Sarthe et déportée au camp de femmes de Ravensbrück, tombait à point nommé. Elle l’a reçue à la préfecture, à 17 heures, en présence de Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, et des mains de Marie-José Chombart de Lauwe. Cette dernière, Grand-Croix de la Légion d’honneur, a été résistante et aussi déportée à Ravensbrück.


    Des extraits du livre

    Une occasion parfaite, pour les lycéens, de rencontrer celle qui les a inspirés pour leur projet. « Notre travail est basé sur des extraits du livre d’Andrée, « D’Assé-le-Boisne à Ravensbrück » », raconte Victor. Leur phase de recherches est tout juste finie. Place désormais à la production écrite,« encore secrète », avouent les lycéens. Mais la spécialisation média propre à leur classe de terminale pourrait être un indice…Leur blog sera également un support sur lequel ils comptent s’appuyer pour« raconter notre travail ».

    Déjà, en début d’après-midi, le groupe d’élèves avait assisté à la conférence de Marie-José Chombart de Lauwe, au lycée Funay-Hélène Boucher. Pendant deux heures, la Bretonne d’or