En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Actualité

Championnat du Monde d'Endurance 2016 - 24h Motos

Par SOPHIE PERRIOT-PASQUET, publié le jeudi 26 mai 2016 10:11 - Mis à jour le jeudi 26 mai 2016 10:13

Communiqué de Presse

24h Motos

9 & 10 Avril 2016

 

Les 24 Heures Motos ! 24H pendant lesquelles toute l'équipe s'affaire, 24H pendant lesquelles les élèves mécaniciens et leur team manager sont à l'affût, 24H d'endurance et de relais pour nos 3 pilotes qui ont donné le meilleur d'eux-mêmes.


Les essais et les qualifications passées avec une bonne dynamique, notre #72 prend le départ de la course en 10ème position et 2nde de notre catégorie Superstock.

Baptiste GUITTET prend le départ de la course et se positionne à une très bonne 6ème place dès le 1er tour. Les EWC rattrapent notre Superstock mais la cadence est bonne. Baptiste fait une petite chute en fin de relais, pas de casse, ni pour lui, ni pour la moto. En revanche, la météo qui ne cesse de passer du sec à la pluie et de la pluie au sec nous fait ravitailler deux fois plus que prévu dans les 3 premières heures. Les relais se suivent, nos pilotes performent, roulent rapidement et régulièrement.

Au petit matin, nous sommes 1er de notre catégorie et 5ème du Scratch (classement général). Mais lorsque Romain MAITRE prend le relais de Baptiste vers 5h20, les élèves voient une petite fuite d'huile sur le bas moteur. 2 vis sont cassées et il faut un bon quart d'heure pour les changer. Lorsque Romain repart avec notre #72, nous sommes descendu en 7ème position du Superstock.

Les relais sont difficiles avec une température proche de zéro degré et une piste piégeuse qui fait partir Robin CAMUS à la faute. Notre pilote n'est pas blessé mais la moto est en mauvais état. Les mécaniciens changent l'intégralité du carénage, la platine et le demi-guidon droit, le silencieux, le réservoir et le radiateur en 15 minutes. Il repart en 30ème position et il reste 8 heures de course.

La course poursuite redouble de cadence et toute l'équipe est soudée dans ce moment difficile où on voit le podium s'éloigner. Les ravitaillements sont efficaces et rapides, les chronos sont réguliers et bons. Nous remontons au fil des tours...

Au terme de ces 24H d'endurance, notre #72 avec Romain au Guidon, passe la ligne d'arrivée en 17ème position du Scratch et nous sommes 7ème du Superstock.

Un goût amer traverse le box en fin de course mais toute l'équipe a bien œuvré et sait que sans ces faits de course, le podium aurait été à porté de main. C'est sur cette positivité que nous allons attaquer la 2ème épreuve du championnat de France Superbike, à Nogaro, dans 2 semaines (23 et 24 avril)!

Pièces jointes
Aucune pièce jointe