En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Projets Informatique&Sciences du Numérique ISN

Un exemple de séance ISN

Par FRANCOIS PASSEBON, publié le vendredi 7 février 2014 23:20 - Mis à jour le samedi 8 février 2014 16:37

7 février 2014 : la classe est séparée en deux demi-groupes, l’un continuant un travail commencé la semaine précédente sur l’exploitation de fichiers à l’aide de petits programmes écrits en langage Python, l’autre poursuivant une initiation à la robotique. Nul besoin d’être féru en informatique pour réussir, un peu de persévérance suffit la plupart du temps. Un programme fonctionne rarement d’emblée mais on apprend beaucoup en faisant des erreurs. Les échanges entre élèves durant la séance sont permis voire encouragés.

Concernant les fichiers, à partir de quelques rudiments, il s’agit d’écrire des programmes simples mais qui permettent déjà de travailler sur des choses très concrètes.

On récupère, dans Wikipédia par exemple, le texte du message d’Arecibo (message binaire (0 et 1) envoyé dans l’espace à partir du radiotélescope éponyme), pour en faire une image à l’aide d’un petit programme. 0 = rouge, 1 = jaune, tout simplement.
Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Message_d’Arecibo.

Ou bien on utilise des données ouvertes publiques (open data) pour les exploiter là encore à partir de courts programmes qui doivent être élaborés en conséquence. A partir des données fournies par la RATP : http://data.ratp.fr/fr/les-donnees.html, on recherche par exemple les stations de métro d’un arrondissement de Paris choisi par l’utilisateur du programme :

Ou bien encore, à partir d’une version numérique du roman Le Rouge et Le Noir de Stendhal, on écrit un programme établissant des statistiques d’occurrences des 26 lettres de l’alphabet, ce qui donne :

On vérifie ensuite que les résultats trouvés sont compatibles avec un texte en français mais incompatibles par contre avec un texte d’une autre langue :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fréquence_d’apparition_des_lettres_en_français
Ce type d’analyse est utilisé pour décoder des messages chiffrés.

Pendant ce temps, le groupe robotique progresse. Au bout de deux séances, un binôme a déjà réalisé un programme permettant à un robot de suivre un tracé à l’aide d’un capteur de couleurs :

Le contenu de cette page nécessite Adobe Flash Player. Obtenir le lecteur Adobe Flash

Chacun avance à son rythme, les compétences acquises au fil des séances permettront à tous les élèves de mener à bien un projet de fin d’année différent, qui fonctionne, et qui sera évalué dans le cadre du baccalauréat.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe